Cet article date de plus de huit ans.

Fusillade de Washington : un tireur isolé et ancien de la Navy

La fusillade, qui a éclaté lundi dans un centre administratif de la Marine américaine et fait 13 morts, dont le tireur, est bien l'oeuvre d'un seul homme, selon le chef de la police de Washington. Aaron Alexis, 34 ans, avait servi dans la Marine de 2007 à 2011, avant de devenir informaticien pour un sous-traitant de Hewlett-Packard, chargé de mettre à jour l'intranet de l'US Navy.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Reuters)

Un esprit de vengeance ? Un acte terroriste ? Au lendemain de la fusillade qui a fait 13 morts, dont l'auteur, et huits blessés lundi, dans un immeuble de bureaux administratifs de la Marine américaine à Washington, les enquêteurs s'interrogent. Le tueur se nomme Aaron Alexis. Ce Noir de 34 ans, qui a été abattu par la police, avait servi à plein temps parmi les réservistes de la Marine de 2007 à 2011. Né à New York, il avait eu, selon l'US Navy, une "série d'incidents liés à son comportement " pendant qu'il était sous les drapeaux. 

Un ex-Marine reconverti dans l'informatique

Il avait ainsi été arrêté, le 4 septembre 2010 au Texas pour avoir fait usage d'une arme à feu, mais l'affaire avait été classée. Selon le procureur local, "Alexis nettoyait son arme dans son appartement quand le coup est parti accidentellement. Une balle a atteint l'appartement du dessus. Personne n'a été blessé ". Plus tôt, il avait été arrêté, à Seattle, en 2004 pour avoir tiré dans les pneus d'une voiture après une altercation.  

Son père avait évoqué les "problèmes (de son fils) à gérer sa colère " et parlé de troubles de stress post-traumatique (PTSD) dont il souffrait depuis les attentats du 11 septembre 2001, selon un rapport de police posté sur le site Seattle.gov.

Depuis peu, il avait trouvé du travail chez un sous-traitant de Hewlett-Packard, et devait commencer à travailler... dans l'immeuble de la Navy. Il possédait donc une autorisation pour entrer dans le bâtiment. Il était muni d'une carte d'identification fournie par l'armée, pour mettre à jour l'intranet de la Marine.

Le tueur a agi seul

La police américaine a lancé un appel au public pour obtenir des renseignements sur Aaron Alexis. "Nous cherchons à savoir tout ce qui est possible sur ses récents mouvements, ses contacts et ses connaissances ".

Seule certitude à cette heure : le tueur a agi seul. "Nous sommes sûrs maintenant qu'il y avait une seule et unique personne responsable de la perte de vies dans l'immeuble ", a déclaré lundi soir la chef de la police de Washington, Cathy Lanier. Tout au long de la journée, les autorités avaient recherché un autre homme, identifié sur une vidéo. Un troisième avait aussi été rapidement mis hors de cause.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.