Cet article date de plus de cinq ans.

Frappes contre Daech : le porte-avions Charles-de-Gaulle a appareillé pour la Méditerranée orientale

Le porte-avions Charles-de-Gaulle, navire amiral de la marine française, a quitté mercredi matin la base militaire du port de Toulon avec 28 avions de chasse à son bord. Il vient renforcer le dispositif stratégique des frappes aériennes contre les positions de Daech en Syrie.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Le porte-avions Charles-de-Gaulle quitte la rade de Toulon. © Reuters)

Le porte-avions Charles-de-Gaulle a appareillé mercredi peu après 11h30 mercredi de son port d'attache Toulon .

Long de 261 mètres et  haut de 75m , soit l'équivalent d’un immeuble de 25 étages, le porte-avions à propulsion nucléaire Charles-de-Gaulle transporte 28 avions de combat, de type Super Etendard et Rafale, 5 hélicoptères et 2000 marins.

Au cours de chaque mission, le Charles-de-Gaulle est accompagné d' un groupe aéronaval comprenant un sous-marin nucléaire d'attaque, une frégate de lutte anti sous-marine, une frégate de défense aérienne ainsi qu'un pétrolier ravitailleur.

Augmenter la capacité des frappes françaises

Le Charles-de-Gaulle va se rendre dans un premier temps dans l'Est de la Méditerranée pour renforcer le dispositif de la coalition dans la lutte contre le groupe djihadiste Daech en Syrie. Selon le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian, il sera employé pour "intensifier les frappes sur un certain nombre de sites privilégiés, en particulier autour de Raqa et Deir Ezzor, qui sont les sites principaux de la formation de combattants étrangers. C'est là qu'il faut toucher Daech dans ses forces vives".

Le déploiement du Charles de Gaulle "est à la fois symbolique et matériellement utile" (Général Dominique Trinquand)
écouter

Le porte-avions pourrait ensuite "rallier, le cas échéant, le golfe arabo-persique", a indiqué l'amiral René-Jean Crignola, commandant du groupe aéronaval, avant l'appareillage.

 (Fiche technique du porte-avions Charles-de-Gaulle.© Marine nationale)

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.