Cet article date de plus de quatre ans.

Premiers vœux de président pour Emmanuel Macron

Publié
Durée de la vidéo : 4 min.
Premiers voeux de président pour Emmanuel Macron
Article rédigé par
France Télévisions

Le chef de l'État s'est prêté pour la première fois à l'exercice des voeux présidentiels. Une allocution plus longue que ces prédécesseurs, mais classique.

Emmanuel Macron a adressé les traditionnels voeux aux Français, ce dimanche 31 décembre à 20 heures. Une allocution de 17 minutes avec une mise en scène classique. Sur le fond, pas de grande annonce, mais le chef de l'État en a appelé à la cohésion de la nation. "Je sais que plusieurs d'entre vous ne partagent pas la politique conduite par le gouvernement aujourd'hui. Je les respecte et je les écouterai toujours. Je m'assurerai que tous les débats soient conduits, et que toutes les voix, y compris discordantes, soient entendues. Mais pour autant, je ne m'arrêterais pas d'agir", a déclaré le chef de l'État.

Un président déterminé ?

La journaliste de France 3, Catherine Demangeat retient de cette allocution "le volontarisme affiché par Emmanuel Macron". "Il a affiché sa détermination à conduire les réformes sans faiblir, car il sait que c'est au début d'un mandat que l'on peut transformer le pays en profondeur. Et plutôt que de faire un bilan de l'année écoulée, il a préféré évoquer le programme chargé de 2018", souligne la journaliste.


L'opposition ne s'est pas faite attendre pour réagir aux voeux présidentiels. "Ça se veut avoir l'odeur, la saveur du changement, mais c'est très classique, un peu ennuyeux il faut le dire d'ailleurs, et puis à l'arrivée, qu'est ce qu'on nous a dit ? Des grandes généralités", a confié à France 3 Alexis Corbière, député de la France insoumise.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.