Exécution de Sotloff : "Les Etats-Unis ne se laisseront pas intimider" (Obama)

Quelques heures après l'authentification de la vidéo attestant de l'exécution d'un deuxième journaliste américain,revendiquée par les djihadistes ultra-radicaux, Barack Obama s'est montré ferme devant l'Etat Islamique.

(En visite officielle en Estonie, Barack Obama a rencontré son homologue Toomas Hendrik Ilves ©MaxPPP)

L'exécution du journaliste Steven Sotloff est "un acte de violence horrible" aux yeux de Barack Obama. Le président américain a réagit quelques heures seulement après l'authentification de la vidéo qui montre l'horreur revendiquée par les djihadistes ultra-radicaux.  Mais, pas question de lâcher devant l'Etat Islamique. "Les Etats-Unis ne se laisseront pas intimider" a indiqué le président des Etats-Unis lors d'une conférence de presse en Estonie où il effectue un voyage officiel en ce moment.  Contrer l'Etat islamique "prendra du temps" indique Barack Obama. Mais l'objectif reste que l'EI "ne soit plus une menace" pour la région. 

Barack Obama s'est également exprimé sur l'accord de cessez-le-feu conclu dans l'est de l'Ukraine entre les présidents ukrainien Petro Porochenko et russe  Vladimir Poutine. Il est "trop tôt" pour se prononcer à ses yeux.  Aucun règlement de la crise ne sera possible, selon lui, tant que la Russie enverra des troupes camouflées en rebelles séparatistes dans l'Est ukrainien.  Barack Obama, qui a profité de sa visite dans le pays pour préciser que l'Estonie "ne sera jamais seule" face à la crise en Ukraine. L'engagement des Etats-Unis est "inébranalable" a expliqué le président américain.