Cet article date de plus de six ans.

Vidéo La BCE prive les banques grecques d'une partie de leur financement

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

L'offensive surprise de la Banque Centrale européenne a choqué la Grèce. La BCE prive les banques d'Athènes d'une partie de leur financement.

La Banque Centrale européenne a décidé de refuser d'accepter les obligations de l'État grec. Conséquence : un manque de liquidité et une asphyxie progressive pour les banques grecques déjà très vulnérables. Un député de Syriza réagit à la décision : "Nous allons résister à la voracité de ces politiques qui ont détruit le peuple grec. La Banque Centrale, le FMI, la Troïka doivent comprendre qu'il faut faire des concessions"

"Est-ce le rôle d'une banque centrale ?"

Cette décision a enflammé également le parquet européen. Pour un député vert, spécialiste des questions monétaires, la démocratie a été bafouée : "On doit se poser la question, est-ce le rôle d'une banque centrale et d'un patron de banque centrale, qui est indépendante, c'est à dire ne rendant de comptes à personne, de rentrer dans un jeu politique ?"

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Europe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.