Vidéo Journée de l'Europe : Jacques Delors, le principal instigateur du programme Erasmus

Publié
Jacques Delors, l'initiateur du programme Erasmus
Article rédigé par
France Télévisions

A la veille de la journée de l'Europe, lundi 9 mai, France 5 diffuse "Jacques Delors, itinéraire d'un Européen". Un documentaire consacré à l'ancien ministre de l'Economie de François Mitterrand, qui fut pendant dix ans président de la Commission européenne. 

Jacques Delors fut le président de la Commission européenne à avoir exercé le plus longtemps cette fonction (1985-1995). Une longévité particulièrement riche, tant son mandat est considéré, encore aujourd'hui, comme l'âge d'or de la construction de l'UE. Digne héritier de Jean Monnet, l'un des pères fondateurs de l'Europe, Jacques Delors a fait preuve d'un "leadership" resté dans l'histoire de l'UE. Le documentaire de Cécile Amar, Jacques Delors, itinéraire d'un Européen, retrace le parcours d'un politique discret, qui a renforcé la crédibilité de l'Europe sur la scène internationale et a été le principal instigateur du programme Erasmus

"Erasmus, j'ai eu l'idée avant même d'être président de la Commission, confie Jacques Delors, dans le documentaire. Et mon problème était de convaincre madame Thatcher. J'y suis arrivé. Et à partir de là, on a pu commencer ces échanges d'étudiants qui depuis ont attiré beaucoup de satisfaction". Adopté par la Commission européenne en 1987, le programme est devenu au fil du temps une véritable institution, voire le fer de lance de l'Union européenne. Dès la deuxième année, post-bac, des étudiants de toute l'Europe pouvaient ainsi partir pour une année universitaire, en Espagne, en Allemagne ou encore en Norvège.

"Il y a 12 millions de bénéficiaires d'Erasmus"

Un succès qui ne se dément pas, comme le confirme dans le film l'ancien Premier ministre Belge Elio Di Rupo. "Il a été aussi le fondateur d'Erasmus. Il y a 12 millions de bénéficiaires d'Erasmus, là quand nous discutons (2022). Tout cela laisse des traces importantes." L'engouement pour ce programme est tel qu'il suscite l'intérêt d'autres pays. "Le roi du Maroc (Hassan II) demande de me voir d'urgence, révèle Jacques Delors dans le documentaire, et pour me convaincre, il m'envoie un avion le dimanche. (...) Il me dit ' Je suis admiratif devant la façon dont travaille la commission, et je voudrais bien que mon héritier ait cette expérience de ces relations internationales et de la coexistence entre plusieurs pays.'"

Le prince héritier, Mohammed VI, passe alors quelques mois à Bruxelles. S'il n'est pas, durant son stage, "un travailleur acharné", selon le témoignage dans le film de Pascal Lamy, ancien commissaire européen et proche de Jacques Delors, Mohammed VI termine tout de même sa thèse de doctorat sur l'unification européenne. Devenu roi du Maroc en 1999, il rendra, dans un courrier, un très bel hommage à Jacques Delors, qui résume combien l'ancien ministre fut le véritable architecte de l'Union européenne contemporaine. "Il m'a été donné de fréquenter celui qui restera dans les annales européennes comme le militant le plus dévoué à la cause du Vieux Continent. Je veux parler du président Jacques Delors auprès duquel j'ai eu le privilège, alors Prince Héritier du Royaume du Maroc, d'effectuer un stage fructueux."

Le documentaire "Jacques Delors, itinéraire d'un Européen" réalisé par Cécile Amar est diffusé à 22h50 sur France 5 dimanche 8 mai. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.