VIDEO. Il y a 50 ans, le monde disait adieu à Winston Churchill

Les funérailles de l'emblématique Premier ministre britannique, homme essentiel de la Seconde guerre mondiale, se tenaient le 30 janvier 1965. France 3 revient sur le parcours de Winston Churchill.

FRANCE 3

C'était il y a 50 ans, le 30 janvier 1965. À Londres (Royaume-Uni), 300 000 personnes et 112 représentants internationaux se massaient dans les rues pour un dernier au revoir à Winston Churchill. L'ancien Premier ministre britannique, mort d'une attaque le 24 janvier 1965 à l'âge de 90 ans, avait prévu dans les moindres détails ses obsèques. La procession a par exemple duré 3 heures dans la capitale. France 3 revient sur son histoire.

Pour beaucoup, le "Vieux Lion" reste un homme-clef de la Seconde guerre mondiale. George VI en fit son Premier ministre alors que les nazis envahissaient la Belgique.

"Je n'ai rien à vous offrir que du sang, de la sueur et des larmes"

Plusieurs fois, Churchill avait mis en garde le monde sur la montée du régime hitlérien. Pendant le conflit mondial, il galvanisa le moral et la résistance de son peuple. "Je n'ai rien à vous offrir que du sang, de la sueur et des larmes", déclara-t-il.

Refusant la capitulation, il unifia les Alliés dans ce seul but. Héros de son pays, il fut tout de même battu lors des élections d'après-guerre. Mais Winston Churchill demeure une figure majeure de l'Histoire.


















Le JT
Les autres sujets du JT