VIDEO. En Allemagne, la maison controversée de "l'évêque de luxe"

L'évêque catholique de Limburg s'est fait construire une résidence facturée 31 millions d'euros. Son train de vie choque les fidèles.

A. BOUTET / M. WERTH / C. DESSE - FRANCE 2

Son attitude tranche avec celle du pape, qui se veut apôtre d'une "Église pauvre pour les pauvres". L'évêque catholique de Limburg (Allemagne), Franz-Peter Tebartz-van Elst, subit la pression de ses fidèles après s'être fait construire une maison diocésaine de luxe. Sa résidence est un vaste complexe avec musée, salles de conférence, chapelle et appartements privés. Le projet, évalué initialement à 5,5 millions d'euros, a vu sa facture finale grimper à 31 millions d'euros.

La polémique dure depuis des mois et porte sur des dépenses jugées excessives et un autoritarisme qui n'est guère du goût de tous les fidèles de cette ville proche de Francfort. "Ceux qui me connaissent savent que je n'ai pas besoin (de mener) un train de vie somptuaire", a tenté de se défendre l'évêque, jeudi 10 octobre, dans un entretien au quotidien BildLe Vatican s'est pour l'instant contenté d'envoyer mi-septembre un observateur dans le diocèse.

L\'évêque de Limburg (Allemagne), Franz-Peter Tebartz-van Elst, dans sa maison épiscopale, le 3 décembre 2012.
L'évêque de Limburg (Allemagne), Franz-Peter Tebartz-van Elst, dans sa maison épiscopale, le 3 décembre 2012. (BORIS ROESSLER / DPA)