Crédits : la BCE annonce relever ses taux directeurs

Publié Mis à jour
Crédits : la BCE annonce relever ses taux directeurs
France 2
Article rédigé par
J. Bigard, S. Lanson, F. Simoes, A. Sarlat, J. Cohen-Olivieri - France 2
France Télévisions

Après une décennie de taux négatifs, la Banque centrale européenne s’apprête à relever ses taux directeurs à partir de juillet. L’objectif est de contenir la hausse des prix. Quelles conséquences ces mesures auront-elles sur les emprunts ?

Pour la première fois en dix ans, la Banque centrale va durcir l’accès à l’argent en augmentant les taux. Depuis 2011, la BCE pratiquait des taux bas pour arroser l’Europe en argent et favoriser la croissance mais cela a tendance à augmenter les prix. Elle va donc remonter les taux afin qu’il y ait moins d’argent sur les marchés et ralentir l’inflation. Christine Lagarde, présidente de la BCE prévient, cela n’aura pas un effet immédiat, "mais à moyen terme" cela pourrait permettre d’atteindre l’objectif d’une inflation à 2%.

Un taux moyen de 2% sur 20 ans

Les banques vont donc également augmenter leurs taux d’intérêts lors d’une demande de crédit au détriment des Français. "On pourrait atterrir d’ici la fin de l’année à un taux moyen sur 20 ans de 2%", déclare Cécile Roquelaure, porte-parole d’emprunts. Pour rembourser sa dette, la France emprunte elle aussi. L’augmentation va donc avoir un impact sur ses dettes également. "Ça va impliquer que gouvernement devra faire des arbitrages de dépenses un peu plus aiguës", indique Natacha Valla, doyenne de l’école du management.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.