Cet article date de plus de treize ans.

Une coalition de centre droit devrait gouverner le pays bien que devancée par les sociaux démocrates

Le Parti social-démocrate CSSD a obtenu 22% des voix aux législatives devant l'ODS (20,2%) qui pourrait faire alliance avec le nouveau parti de droite TOP09 (16%è.Le parti communiste KSCM (11,27%) et une autre nouvelle formation, Affaires publiques (VV, centriste) est créditée de 10,88%.
Article rédigé par France2.fr
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min
L'ex-Premier ministre social-démocrate tchèque, Jiri Paroubek - 17/05/10 (AFP - Michal Cizek)

Le Parti social-démocrate CSSD a obtenu 22% des voix aux législatives devant l'ODS (20,2%) qui pourrait faire alliance avec le nouveau parti de droite TOP09 (16%è.

Le parti communiste KSCM (11,27%) et une autre nouvelle formation, Affaires publiques (VV, centriste) est créditée de 10,88%.

CSSD et KSCM ne disposent ainsi ensemble que de 82 sièges au sein de la chambre basse, contre 118 sièges pour l'ODS, le parti de droite TOP09 et la formation centriste Affaires publiques, selon un décompte effectué par l'agence CTK.

Confronté à ce résultat, le chef du CSSD Jiri Paroubek, Premier ministre en 2005-2006, a annoncé qu'il allait prochainement démissionner de son poste.

Le taux de participation a été de 62,6%, a également annoncé l'office des statistiques.

La République tchèque est dirigée depuis douze mois par un gouvernement provisoire mené par l'ex-chef de l'Office des statistiques Jan Fischer, composé de ministres sans étiquette.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.