Un sursis pour les banques alimentaires

Bonne nouvelle pour les associations qui luttent contre la pauvreté : l’Allemagne ne serait plus opposée à prolonger l’aide alimentaire aux plus démunis tirée du budget de la politique agricole commune. Mais le compromis trouvé lundi 14 novembre pour le Programme européen d’aide aux plus démunis (PEAD) n’est que provisoire. L’inquiétude demeure pour 2014, selon Maurice Lony, directeur fédéral des Banques alimentaires.

AGNES MONTEUX ET CHRISTOPHE VIGNAL / FRANCE 2

Bonne nouvelle pour les associations qui luttent contre la pauvreté : l’Allemagne ne serait plus opposée à prolonger l’aide alimentaire aux plus démunis tirée du budget de la politique agricole commune. Mais le compromis trouvé lundi 14 novembre pour le Programme européen d’aide aux plus démunis (PEAD) n’est que provisoire. L’inquiétude demeure pour 2014, selon Maurice Lony, directeur fédéral des Banques alimentaires.

Maurice Lony, Directeur fédéral des Banques alimentaires, lundi 14 Novenbre 2011
Maurice Lony, Directeur fédéral des Banques alimentaires, lundi 14 Novenbre 2011 (AGNES MONTEUX ET CHRISTOPHE VIGNAL / FRANCE 2)