Cet article date de plus d'onze ans.

Un responsable espagnol a déclaré dimanche que la moitié des vols prévus ce lundi en Europe "pourraient avoir lieu"

Le secrétaire d'Etat espagnol aux Affaires européennes, Diego Lopez Garrido, s'exprimait au moment où Jean-Louis Borloo indiquait que les vols d'essais ne déboucheraient pas sur une reprise normale du trafic.Dominique Bussereau a pour sa part souligné, dimanche sur France 2, la nécessité d'une "coordination" des décisions au niveau européen.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le secrétaire d'Etat aux Transports Dominique Bussereau, le 18 avril, sur France 2. (F2)

Le secrétaire d'Etat espagnol aux Affaires européennes, Diego Lopez Garrido, s'exprimait au moment où Jean-Louis Borloo indiquait que les vols d'essais ne déboucheraient pas sur une reprise normale du trafic.

Dominique Bussereau a pour sa part souligné, dimanche sur France 2, la nécessité d'une "coordination" des décisions au niveau européen.

"Demain, je présenterai les hypothèses que la France souhaite, c'est-à-dire qu'on fasse tout ce qui est raisonnable, tout ce qui est utile et qu'on se coordonne au niveau européen", a expliqué le secrétaire d'Etat aux Transports, Dominique Bussereau, interrogé sur les déclarations de M. Lopez Garrido.

Dominique Bussereau a précisé qu'il avait déjà eu des contacts dimanche avec ses collègues allemand et britannique.

Deux réunions européennes sont prévues lundi pour décider de la faisabilité d'une reprise des vols d'une manière coordonnée.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Europe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.