Le faucon du pape était un poisson d'avril...

Un journal catholique italien n'a fait que relayer un poisson d'avril. Et les médias sont tombés dans le panneau.

Une buse de Harris, le même type d\'oiseau embauché par le Vatican pour protéger les colombes, le 9 avril 2014.
Une buse de Harris, le même type d'oiseau embauché par le Vatican pour protéger les colombes, le 9 avril 2014. (JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)

Il était censé barrer le chemin de tous les oiseaux qui veulent s'en prendre aux colombes du pape. Selon l'édition du 10 avril d'un journal catholique italien, Credere, un faucon a été embauché au Vatican pour protéger ces symboles de la paix. Sauf que cette information n'en est pas une : "Il s'agit en fait d'un poisson d'avril qui a été repris par le journal", a indiqué mercredi soir un porte-parole du Vatican, selon lequel cette mauvaise blague a été largement relayée dans les médias.

Le 26 janvier, deux enfants de l'Action catholique italienne avaient lâché des colombes, lors d'un Angélus dominical, depuis la fenêtre où le pape François s'adresse à la foule, place Saint-Pierre. Mais les malheureuses colombes de la paix avaient vu fondre sur elles un corbeau et une mouette. Elles n'en étaient pas sorties vivantes.