Cet article date de plus de cinq ans.

Vidéo Hollande à Cameron avant le sommet européen : "Il n'est pas acceptable de revoir ce qui fonde les engagements européens"

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Hollande à Cameron avant le sommet européen : "Il n'est pas acceptable de revoir ce qui fonde les engagements européens,"
PARLEMENT EUROPEEN / EVN
Article rédigé par
France Télévisions

A son arrivée à Bruxelles, jeudi, François Hollande a commenté les demandes britanniques, qui souhaitent plusieurs adaptations dans l'Union européenne.

Les propositions de David Cameron, Premier ministre britannique, seront débattues lors du sommet européen de Bruxelles, jeudi 17 décembre. Une rencontre qui intervient alors que les Britanniques vont organiser un référendum sur le maintien de leur pays dans l'UE d'ici à la fin 2017.

François Hollande, en arrivant à Bruxelles, prévient qu'il ne serait "pas acceptable de revoir ce qui fonde les engagements européens". "S'il est légitime d'entendre le Premier ministre britannique, il n'est pas acceptable de revoir ce qui fonde les engagements européens," a déclaré le chef de l'Etat français lors de son arrivée dans la capitale européenne.

Supprimer les allocations pour les immigrants européens

En plus de la création de garde-frontières, l'une des demandes britanniques les plus controversées concerne l'immigration des ressortissants européens : David Cameron voudrait pouvoir les priver d'allocations sociales pendant leurs quatre premières années au Royaume-Uni.

Les propositions britanniques doivent être précisées lors d'un dîner des 28 membres de l'UE, jeudi. Pour François Hollande, "si elles sont conformes aux acquis européens, la négociation pourra aboutir". Mais dans le cas contraire, "la négociation sera plus difficile".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Europe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.