La Grande-Bretagne au menu du Sommet européen

En direct de Bruxelles, Pascal Verdeau fait le point sur le dossier britannique.

FRANCE 3

Depuis ce matin, jeudi 17 décembre, un sommet européen se tient à Bruxelles. Sur la table aujourd'hui : la Grande-Bretagne. Le Premier ministre David Cameron voudrait priver les citoyens européens d'allocations sociales pendant les quatre premières années de séjour au Royaume-Uni. Les autres dirigeants européens trouvent cela inacceptable. David Cameron joue gros sur ce dossier, avant un référendum sur le maintien ou non du Royaume-Uni dans l'UE prévu fin 2017. "Ce soir, David Cameron a abattu ses cartes, et il faut dire qu'autour de la table, les joueurs sont de bonne volonté. Chacun veut conserver la Grande-Bretagne dans le club et réformer l'Europe", rapporte Pascal Verdeau. 

Un gros blocage 

En revanche, "la demande du Premier ministre britannique qui vise à couper pendant quatre ans les aides sociales aux ressortissants européens qui vivent sur place est une discrimination, un chiffon rouge", explique le journaliste de France 3 qui souligne que les Polonais "s'étranglent de rage". Pour approuver cette demande de David Cameron, "il faudrait modifier les traités européens, bref, ouvrir la boîte de Pandore. Blocage juridique et politique aussi, car on touche à l'ADN européen : la liberté de circulation", conclut Pascal Verdeau en direct de Bruxelles.

Le JT
Les autres sujets du JT
De gauche à droite, la chancelière allemande, Angela Merkel, le Premier ministre britannique, David Cameron, et le président français, François Hollande, lors d\'un sommet européen à Bruxelles, le 15 octobre 2015. 
De gauche à droite, la chancelière allemande, Angela Merkel, le Premier ministre britannique, David Cameron, et le président français, François Hollande, lors d'un sommet européen à Bruxelles, le 15 octobre 2015.  (REUTERS)