Theresa May, l'anti-Boris Johnson, s'approche du 10 Downing Street

Après le retrait de Boris Johnson, l'actuelle ministre de l'Intérieur britannique fait figure de favorite parmi les cinq prétendants à la succession du Premier ministre.

(Theresa May bien placée pour succéder à David Cameron © MaxPPP)

Au Royaume-Uni, Boris Johnson ne succèdera pas à David Cameron. L’ancien maire de Londres a annoncé jeudi qu’il n’était pas candidat au poste de leader du parti conservateur. Il  ne sera donc pas le prochain Premier ministre. Cinq prétendants restent en lice, dont Theresa May, la ministre de l’Intérieur, qui pourrait bien profiter des querelles au sein du camp du Brexit.

Le profil et les arguments de Theresa May : le reportage à Londres de Franck Mathevon
--'--
--'--

"La meilleure"

Theresa May se présente un peu comme l’anti-Boris Johnson. La ministre de l’Intérieur n’a pas pour habitude de faire le show ou de sortir du rang. Fille d’un révérend anglican, sans enfants, elle se consacre entièrement à son travail, ce qui lui vaut le respect de ses pairs. C’est d’ailleurs ainsi qu’elle a présenté jeudi sa candidature. "Je ne suis pas une politicienne qui fait le spectacle, je ne fais pas la tournée des studios télé, je ne raconte pas des ragots autour d’un déjeuner, je ne bois pas des verres aux bars du Parlement, je ne me livre pas facilement" a -t-elle déclaré.

"Je fais juste le travail qui est devant moi"

Theresa May a fait campagne pour le maintien du Royaume-Uni dans l’Union européenne mais elle est restée en retrait. Elle est plutôt eurosceptique et elle a semblé s’engager contre le Brexit par loyauté vis-à-vis de David Cameron, qui démissionnera à l'automne. Theresa May a donc le profil pour rassembler son parti et le pays. La ministre de l'Intérieur l’a bien dit jeudi, il n’y aura pas de retour en arrière et il faut à présent négocier le Brexit.

Et signe de ses ambitions, quand un journaliste lui demande de résumer son pitch, son argumentaire de campagne, Theresa May se montre sûre d’elle en déclarant "Mon pitch est très simple : je suis Theresa May, et je suis la meilleure pour être Premier ministre de ce pays"

(Les prétendants à la successsion de David Cameron © Visactu)