Ukraine : Tchernobyl au patrimoine mondial de l’Unesco ?

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Ukraine : Tchernobyl au patrimoine mondial de l’Unesco ?
France 2
Article rédigé par
L. Lacroix, A. Koun, A. Dalsbaek - France 2
France Télévisions

Il y a 20 ans, le dernier réacteur nucléaire de Tchernobyl, théâtre du plus grave accident nucléaire civil jamais survenu, était arrêté. L’Ukraine veut faire entrer cette zone radioactive, devenue une véritable attraction planétaire, au patrimoine mondial. 

La page de Tchernobyl a été officiellement tournée il y a 20 ans, lorsque le dernier réacteur nucléaire de la centrale a été éteint pour de bon. L’image fait le tour du monde. Les employés ukrainiens portaient un brassard noir en signe de deuil. L’Ukraine a cédé à la pression internationale, alors que pendant 14 ans, le pays avait continué à exploiter ce réacteur de même conception, et situé non loin de celui qui a explosé le 26 avril 1986, provoquant la pire catastrophe nucléaire de l’histoire.

Toujours plus d’excursions touristiques

Aujourd’hui encore, et pour des milliers d’années, personne ne peut y habiter sans danger. La ville de Pripiat est désormais une ville fantôme, devenue une attraction touristique mondialement connue. De nouvelles excursions, de plus en plus dangereuses, voient le jour. Dernière nouveauté, la visite de la salle de contrôle du réacteur qui a explosé. L’Ukraine veut faire venir un million de touristes à Tchernobyl, un chiffre dix fois plus important que celui de l’an dernier. Le pays va demander son classement au patrimoine mondial de l’Unesco. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.