Syrie: Juppé envisage des "corridors humanitaires" sous mandat international

Devant le blocus de certaines villes par les forces du régime, "parce qu'elles se révoltent pour leur liberté", le ministre français des Affaires étrangères défend l'idée de mettre en place des "corridors humanitaires". Mais il rejette les options militaires.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

C'est une proposition du Conseil national syrien a expliqué Alain Juppé ce matin sur France Inter:  "Cela veut dire comme on l'a fait en Libye des couloirs dans lesquels les organisations humanitaires, la Croix-Rouge par exemple, peuvent faire parvenir des produits médicaux. Cela suppose deux configurations possibles: la première c'est que la
communauté internationale, les Nations unies, la Ligue arabe, puissent obtenir du régime qu'il autorise ces corridors humanitaires et ça s'est fait ailleurs...".

Et si le régime ne donnait pas son accord?
 "Si ce n'était pas le cas, il faudrait envisager d'autres solutions. Il est
possible de protéger (militairement) des convois humanitaires mais nous n'en sommes pas là".


Alain Juppé propose la mise en place de "corridors humanitaires" en Syrie avec Patrick Cohen
--'--
--'--