Brexit : nouvel échec entre Londres et Bruxelles

Un nouveau sommet s'est tenu à Bruxelles (Belgique) mercredi 17 octobre. Il n'y a aucune avancée sur le Brexit. Il reste 164 jours pour trouver un accord sur la sortie du Royaume-Uni de l'UE.

France 3

La dramatisation est en place. À son arrivée à Bruxelles (Belgique) mercredi 17 octobre, le négociateur européen en chef Michel Barnier a douché les espoirs d'un accord dans les temps avec la Grande-Bretagne. Si aucun accord n'est trouvé avec l'Union européenne dans les deux mois, le Royaume-Uni deviendra en mars 2019 un pays tiers. Les droits de douane seront alors rétablis. Le nœud du problème, c'est toujours la frontière entre les deux Irlandes.

May a besoin de temps

Les 27 voudraient bien donner un coup de main à Theresa May, écartelée entre les députés nord-irlandais et ceux qui souhaitent un Brexit dur. Techniquement, l'accord de retrait est bouclé à 90%. Mais politiquement, la Première ministre a besoin de temps pour faire passer la pilule à ses opposants. Comme souvent, les Européens pourraient conclure au bord du gouffre, in extremis, en décembre prochain.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des voitures traversant la frontière entre l\'Irlande et l\'Irlande du Nord, en juin 2016. 
Des voitures traversant la frontière entre l'Irlande et l'Irlande du Nord, en juin 2016.  (PAUL FAITH / AFP)