Sondage : près des deux-tiers des Français saluent la nomination de Christine Lagarde à la tête de la BCE

63% des Français interrogés ont une "bonne opinion" de l’ancienne ministre des Finances.

63% des Français interrogés ont une \"bonne opinion\" de Christine Lagarde, récemment nommée à la tête de la BCE.
63% des Français interrogés ont une "bonne opinion" de Christine Lagarde, récemment nommée à la tête de la BCE. (JOHN THYS / AFP)

Près des deux-tiers des Français saluent la nomination de Christine Lagarde à la tête de la Banque centrale européenne (BCE), selon le sondage Odoxa-Dentsu Consulting* pour franceinfo et Le Figaro, publié jeudi 4 juillet. 63% des Français interrogés ont une "bonne opinion" et 36% une "mauvaise opinion" de l’ancienne ministre des Finances et ex-directrice générale du Fonds monétaire international (FMI).

Une femme populaire

Christine Lagarde a toujours été plutôt populaire. Lorsqu’elle était ministre des Finances, de 2007 à 2011, elle a longtemps recueilli entre 55% et 60% de bonnes opinions. Elle avait même atteint les 60% de bonnes opinions lors de son arrivée à la tête du FMI. Sa popularité ne s’est jamais démentie, malgré une légère baisse au moment de sa condamnation pour "négligence" dans l’affaire Tapie en 2016.

La popularité de l'ancienne ministre de Nicolas Sarkozy est très haute chez les sympathisants LR (90%), mais aussi chez les sympathisants LREM (95%), les écologistes (75%) et les socialistes (66%). 55% des Insoumis ont une mauvaise opinion, tout comme 52% des sympathisants du Rassemblement national. 

Malgré cette popularité, les Français ne souhaitent pas qu’elle joue de nouveau un rôle politique national. Sept Français sur 10 pensent qu’elle ne ferait pas un bon président de la République, et 56% ne pensent pas non plus qu’elle ferait un bon Premier ministre. Dans le détail, seuls les sympathisants LR l’imaginent présidente de la République (72%) et 51% estiment même qu'elle ferait une bonne présidente.

Une nouvelle équipe qui laisse les Français indifférents

Plus globalement, la nouvelle équipe des dirigeants des institutions européennes laisse les Français plutôt indifférents. Une très courte majorité de Français (51%) dit faire confiance à la nouvelle équipe : Ursula von der Leyen pour la présidence de la Commission européenne, Charles Michel pour présider le Conseil européen, Josep Borrell comme Haut Représentant aux Affaires étrangères et donc Christine Lagarde à la tête de la BCE. 94% des sympathisants de La République en marche et trois quarts des Républicains (76%) font confiance à cette équipe, pour seulement 28% des Insoumis et 25% des sympathisants RN.

*Ce sondage Odoxa-Dentsu Consulting pour franceinfo et Le Figaro a été réalisée auprès d’un échantillon de 1 004 Français interrogés par Internet les 3 et 4 juillet 2019. La représentativité de l’échantillon est assurée par la méthode des quotas appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, niveau de diplôme et profession de l’interviewé après stratification par région et catégorie d’agglomération.