Italie : le choc d'un nouveau séisme

Il était un peu moins de 19h30 en Italie, ce mercredi 26 octobre, quand la première secousse a été sentie. C'est le centre du pays qui a donc été frappé mais cette fois les répliques ont été plus nombreuses faisant des dizaines de blessés.

France 2

Les répliques parfois brutales, n'ont pas cessé ce jeudi 27 octobre mais les deux principales secousses étaient la veille au soir. Cette église du XVe siècle vient de disparaitre dans la poussière au coeur d'un petit village et à 15 kilomètres de là, les pompiers découvrent les dégâts. Certains bâtiments sont éventrés et des voitures écrasées par les gravats. Cet homme a tout juste eu le temps de se mettre à l'abri : "la terre a tremblé toute la nuit, toutes les cinq minutes il y avait des secousses", explique-t-il.

Bilan provisoire miraculeux

L'épicentre se situe près de Visso, dans la région des Marches, mais le séisme de magnitude 6.1 a fait trembler tout le centre de l'Italie, jusqu'à Rome. Dans les villages les plus touchés des milliers de personnes sont désormais sans abri et de nombreux bâtiments inhabitables. Heureusement les habitants ont réussi à fuir dès la première secousse, avant la deuxième encore plus violente. Le bilan est miraculeux : des blessés légers et pas de mort.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les ruines de l\'église de Campi di Norcia, dans le centre de l\'Italie, le 27 octobre 2016.
Les ruines de l'église de Campi di Norcia, dans le centre de l'Italie, le 27 octobre 2016. (REUTERS)