Cet article date de plus d'onze ans.

Prix Sakharov à l'association russe Mémorial

Ce prix du Parlement européen a été décerné à Mémorial, association russe Mémorial qui défend les droits de l'homme
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Natalia Estemirova, militante des droits de l'homme, assassinée le 15 juillet 2009 en Russie (© France 2)
Ce prix du Parlement européen a été décerné à Mémorial, association russe Mémorial qui défend les droits de l'hommeCe prix du Parlement européen a été décerné à Mémorial, association russe Mémorial qui défend les droits de l'homme

Cette reconnaissance intervient à un moment où les organisations de défense des droits de l'homme en Fédération de Russie sont en butte à des violences pouvant aller jusqu'à l'assassinat de leurs membres.

Natalia Estemirova, une militante de Mémorial, a ainsi été enlevée et tuée en Tchétchénie, au mois de juillet dernier.

L'association, qui avait alors mis en cause la responsabilité du président tchétchène Ramzan Kadyrov dans cet assassinat, a été condamnée le 6 octobre dernier pour diffamation envers ce dernier.

Le prix Sakharov "pour la liberté de l'esprit" récompense depuis 1988 "des personnalités ou des collectifs qui s'efforcent de défendre les droits de l'homme et les libertés fondamentales". Il est doté de 50.000 euros.

Le physicien russe Andreï Sakharov, prix Nobel de la paix 1975 qui a donné son nom au prix, fut aussi le premier responsable de l'association Mémorial, à la fin des années 80.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Europe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.