Pologne : le bras de fer politique avec l’Europe se poursuit

Publié Mis à jour
Pologne : le bras de fer politique avec l’Europe se poursuit
FRANCEINFO
Article rédigé par
L . Cadiou - franceinfo
France Télévisions

La Pologne continue de faire face à l'Union européenne après avoir fait savoir son désir de faire passer son droit national avant le droit européen.

Bataille de mots à Bruxelles. Alors que la Pologne fait savoir depuis plusieurs jours qu’elle souhaite faire primer son droit national sur le droit européen, provoquant le gel des 36 milliards d'euros qui devaient lui être alloués par l’UE à l’occasion de la sortie de la crise du coronavirus, Ursula Von Der Leyen a clarifié les positions de l’Union européenne sur ce dossier. "Nous ne pouvons pas et nous ne voulons pas laisser nos valeurs communes être mises en danger. La Commission va agir et les options sont connues de tous", a affirmé, la présidente de la Commission européenne. Côté polonais, la riposte verbale ne s’est pas fait attendre avec la réaction de Mateusz Morawiecki, le Premier ministre polonais. Celui-ci a rétorqué à Ursula Von Der Leyen que "le chantage est une méthode utilisée par certains Etats membres" avant d’exposer son rejet des "menaces et la coercition".

Vers un Polexit ?

La situation est telle que certains voient poindre à l’horizon un Polexit, une sortie de la Pologne de l’Union européenne. A l’inverse, pour Sébastien Maillard, spécialiste européen et directeur de l’institut Jacques Delors, cette situation est inenvisageable. A ce titre, il rappelle qu'"On voit bien que politiquement le pays n’en a pas envie, les Polonais encore moins. C’est un des pays les plus europhiles, même plus que la France". Un sommet européen se tiendra jeudi et vendredi, durant lequel ce sujet devrait à nouveau être abordé.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.