Drames en Méditerranée : l'Europe veut renforcer sa lutte contre les passeurs

Après les récentes tragédies de l'immigration en mer Méditerranée, l'Union européenne se mobilise. France 3 revient sur les plans envisagés.

FRANCE 3

Ce lundi 20 avril au Luxembourg, la situation dramatique en Méditerranée était au cœur des discussions du Conseil des ministres européens. Les naufrages et les morts se multiplient et face à cela, Federica Mogherini, Haute représentante de l'UE pour les Affaires étrangères, appellent à la solidarité de tous les pays. "Il faut développer une politique européenne. C'est notre responsabilité commune", a-t-elle déclaré au micro de France 3.

"Les passeurs sont des criminels"

Un catalogue de 10 propositions a été dressé. Première mesure : le renforcement des opérations de contrôle et de sauvetage avec davantage de moyens financiers et matériels octroyés à Frontex, l'agence de contrôle des frontières.

Les 28 veulent aussi s'attaquer aux trafiquants et capturer leurs embarcations, car "les passeurs sont des criminels", assure Laurent Fabius, ministre français des Affaires étrangères. Enfin, l'Europe compte sur la coopération des Etats voisins de la Libye, où le chaos favorise les départs dangereux pour les migrants.

Le JT
Les autres sujets du JT