VIDEO. Migrants : en Hongrie, le "mur" frontalier plie sous le poids des hommes

France 2 est allée à la frontière hongroise, au pied du "mur" bâti pour arrêter les migrants qui sont passés par la Serbie. Mais ces derniers arrivent toujours à traverser.

Voir la vidéo
MATTHIEU BOISSEAU, YAEL GOUJON / FRANCE 2)

Les barbelés à la frontière hongroise courent sur 175 kilomètres et dressent un mur supposé infranchissable. Mais comme le montre ce reportage de France 2 à Röszke, une petite commune hongroise proche de la frontière avec la Serbie, il est en réalité franchi par de nombreux migrants qui fuient la Syrie, l'Irak ou l'Afghanistan pour rejoindre l'Europe de l'Ouest.

Bientôt un mur de 4 mètres de haut

Un peu partout, les barbelés plient sous le poids des hommes. Des duvets qui ont servi à franchir la barrière et des effets personnels sont abandonnés. À certains endroits, là où se trouve une voie ferrée, des migrants traversent la frontière sans s'en rendre compte. "Pour moi, ce mur est juste de l'argent gaspillé", témoigne Daniel Szatmary, membre d'une association d'aide aux migrants.

Selon un responsable de la police rencontré sur place, ces barbelés ne sont que la première phase d'une barrière entre la Serbie et la Hongrie. "Elle sera plus haute avec plus de policiers, plus de soldats", dit-il. Ce mur pourrait atteindre 4 mètres de hauteur dans le futur.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des soldats hongrois construire la première section de la clôture pour empêcher les migrants clandestins d\'entrer en Hongrie près de Morahalom le 16 Juillet 2015
Des soldats hongrois construire la première section de la clôture pour empêcher les migrants clandestins d'entrer en Hongrie près de Morahalom le 16 Juillet 2015 (ATTILA VOLGYI / NURPHOTO / AFP)