VIDEO. Italie : la gare Rome-Tiburtina débordée face à l'afflux de migrants

Des centaines de migrants campent dans les rues.

RAI / EVN

L'Italie a du mal à gérer l'afflux de migrants qui sont plus de 50 000 à être arrivés depuis le début de l'année. Des centaines d'entre-eux campent dans les rues adjacentes de la gare de Rome-Tiburtina, la deuxième gare de Rome, après celle de Rome-Termini, lieu de correspondance pour les trains à grande vitesse en Italie. Les migrants sont, pour la plupart, originaires de Syrie, d'Erythrée, de Somalie et d'Ethiopie.

Des régions refusent d'accueillir plus de migrants

Certaines régions du nord de l'Italie ont refusé d'accueillir plus de migrants issus des centres surpeuplés du sud du pays, lieux de débarquement des bateaux de secours. La plupart qui atteignent l'Italie, 170 000 en 2014, veulent atteindre les pays d'Europe du Nord

Des centaines de migrants campent autour de la gare de Rome-Tiburtina (Italie), le 11 juin 
Des centaines de migrants campent autour de la gare de Rome-Tiburtina (Italie), le 11 juin  (ALBERTO PIZZOLI / AFP)