Réfugiés : le camp de Grande-Synthe, une nouvelle "jungle" ?

En quelques mois, le nombre de réfugiés a explosé dans ce camp où les conditions sanitaires sont plus que déplorables.

FRANCE 2

À quelques kilomètres de la "jungle" de Calais, un autre campement inquiète les autorités : celui de Grande-Synthe. Près de 3 000 réfugiés, en majorité des Kurdes, vivent dans des conditions épouvantables, alors que de nouvelles familles arrivent chaque jour. "Les images parlent par elles-mêmes. C'est une zone inondable avec énormément de familles qui vivent ici, beaucoup d'enfants qui sont en bas âge et qui ont moins de 10 ans, dans des conditions qui sont juste inacceptables", confie une bénévole à France 2.

L'aide de l'État 

À Grande-Synthe, le nombre de réfugiés a explosé en quelques mois. Cet été, ils étaient 70. Ils seraient près de 3 000 aujourd'hui. Depuis des semaines, le maire Damien Carême en appelle à l'État pour trouver une solution d'hébergement plus digne. De toute façon, c'est la loi qui l'y oblige. Bernard Cazeneuve vient de lui donner des garanties pour un futur déménagement du camp. Le ministre de l'Intérieur doit venir sur place au mois de janvier.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des migrants marchent dans la boue au milieu de la \"jungle\" de Calais (Pas-de-Calais), le 20 novembre 2015.
Des migrants marchent dans la boue au milieu de la "jungle" de Calais (Pas-de-Calais), le 20 novembre 2015. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)