Quelque 1 400 migrants ont été secourus en Méditerranée sur la seule journée de mardi

Deux corps sans vie ont été trouvés à bord d'embarcations qui tentaient la traversée depuis l'Afrique du nord. 

Des migrants secourus en mer Méditerranée arrivent au port de Malaga, en Espagne, le 13 janvier 2018.
Des migrants secourus en mer Méditerranée arrivent au port de Malaga, en Espagne, le 13 janvier 2018. (GUILLAUME PINON / NURPHOTO / AFP)
avatar
franceinfo avec AFPFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Quelque 1 400 migrants ont été secourus en Méditerranée, mardi 16 janvier, ont annoncé les gardes-côtes italiens. Des bateaux appartenant aux gardes-côtes, à la police financière, à la mission Sophia de l'UE de lutte contre les trafics en mer et à l'ONG espagnole Proactiva ont mené 11 opérations de sauvetage distinctes pour porter secours aux passagers de sept canots, trois petits bateaux en bois et un plus grand.

Deux corps sans vie ont toutefois été trouvés à bord d'embarcations qui tentaient la traversée depuis l'Afrique du nord. Des sauveteurs espagnols ont précisé être venus en aide à un bateau surchargé transportant environ 400 personnes, dans des conditions extrêmement dangereuses, et que l'un des corps était celui d'un enfant.

Le ministère italien de l'Intérieur a indiqué que près de 1 000 personnes secourues avaient été transportées en Italie depuis le début de l'année, soit 60% de moins que pendant la même période de l'année précédente. L'Italie, soutenue par l'UE, a conclu l'été dernier un accord avec les forces libyennes, visant à empêcher les migrants de prendre la mer vers l'Europe. Selon des chiffres diffusés par l'agence pour les réfugiés de l'ONU, 173 personnes ont trouvé la mort en tentant la traversée depuis l'Afrique du nord depuis début 2018.