Cet article date de plus de trois ans.

Motion corse pour les migrants : "une compétence" de l'Etat", estime Christophe Castaner

Publié
Article rédigé par
Radio France

Le secrétaire d’État chargé des relations avec le Parlement et délégué général de LREM a estimé lundi qu'il revenait à l'Etat et non à la collectivité corse de décider de l'accueil de bateaux ayant secouru des migrants

La Corse s'est dit prête accueillir un bateau de migrants si personne ne voulait les accueillir : "Le droit doit s'appliquer partout en France même en Corse" a déclaré ce lundi sur franceinfo Christophe Castaner, secrétaire d’État chargé des relations avec le Parlement et délégué général de LREM.

"Aujourd'hui, ce n'est pas à la collectivité corse que de gérer cela, mais par contre, si l'assemblée de Corse veut se montrer plus généreuse notamment dans l'intégration et l'accompagnement des réfugiés qui légalement seront accueillis en France nous travaillerons volontiers avec eux."

L'Assemblée de Corse a voté vendredi à l'unanimité une motion en faveur de l'accueil des migrants, motion déposée par Jean-Charles Orsucci, maire de Bonifacio et leader du groupe LREM à l'Assemblée corse. Avant cela, le président nationaliste de l'Assemblée de Corse, Jean-Guy Talamoni, s'était dit "disposé à porter secours" aux migrants recueillis sur le navire humanitaire Lifeline, que l'Italie refusait de laisser accoster.



Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Migrants

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.