Migrants : Vintimille, le Calais italien

Franceinfo nous emmène en Ligurie, à Vintimille, non loin de la frontière franco-italienne. Des migrants s'y retrouvent bloqués, interdits de passage par les autorités françaises.

Sous un pont à Vintimille, en Italie, non loin de la frontière franco-italienne, des migrants attendent dans des tentes de pouvoir enfin passer en France. Ils vivent dans de dures conditions, exposés aux vents froids de l'hiver. "Il fait très froid. Vous-mêmes, les blancs, vous ne dormiriez pas dans ces conditions", s'insurge un migrant ivoirien interrogé par Franceinfo. Environ 200 personnes vivent ici, notamment des migrants en provenance de Côte d'Ivoire et d'Érythrée. Parmi eux, des femmes mais aussi des enfants.

"Nous devons passer en France, mais les gens là-bas nous rejettent"

Comme à Calais (Pas-de-Calais), où les migrants attendent de pouvoir passer en Angleterre, ces migrants-là se retrouvent bloqués en Italie, à quelques kilomètres de la France, qu'ils veulent rejoindre. Mais les autorités françaises ont vérouillé la frontière. "Nous devons passer en France, mais les gens là-bas nous rejettent. On va continuer jusqu'à ce qu'on réussise", assure une migrante érythréenne. Les autorités italiennes sont complètement dépassées par la situation. Chaque semaine, Theresa Maffeis, une Française de l'association pour la Démocratie niçoise, apporte de la nourriture et des vêtements. Avant cette crise, Vintimille était une simple ville de province. Elle se retrouve aujourd'hui complètement chamboulée. Une situation que ne digèrent pas les habitants de la commune transalpine. "Nous sommes une Europe unie. On ne peut pas être unis seulement quand ça nous arrange", réagit l'un d'eux.

Des migrants africains attendent à Vintimille (Italie), à la frontière française, le 12 juin 2015.
Des migrants africains attendent à Vintimille (Italie), à la frontière française, le 12 juin 2015. (JEAN-CHRISTOPHE MAGNENET / AFP)