Migrants : nouvel afflux mystérieux en Italie

De nombreux migrants se dirigent vers l'Italie après une chute spectaculaire d'affluence en été. La presse italienne soupçonne la fin d'un accord mystérieux avec une milice Libyenne.

France 2

Ils prennent à nouveau la mer par milliers. Ce week-end, 1 800 migrants ont été sauvés au large de la Libye. Avec quinze embarcations en détresse au même moment, l'affluence rappelle la terrible période du début de l'année. De janvier à juin, le nombre d'arrivées de migrants en Italie explose chaque mois. En été, il chute subitement avec 3 914 migrants en août, cinq fois moins qu'en août 2016. Aujourd'hui, les débarquements reprennent, les migrants partent à nouveau de Sabratha à l'ouest de Tripoli (Libye).

"Un pacte avec le diable"

Selon des experts, ce changement est dû à la fin d'un accord caché passé entre Marco Minniti, ministre italien de l'Intérieur, ancien chef des services secrets, et Ahmed "l'oncle" Al-Dabashi, chef tout puissant de la milice de Sabratha. Moyennant cinq millions de dollars, ces miliciens, anciens passeurs, auraient dans un premier temps empêché les migrants d'embarquer. L'accord était risqué, selon les spécialistes. La presse italienne affirme aujourd'hui que l'affluence a repris, car la milice n'aurait pas apprécié que Rome entame des discussions avec une faction rivale. Le gouvernement ne dévoile rien, il dément l'existence de cet accord que certains appellent déjà "le pacte avec le diable".

Le JT
Les autres sujets du JT
Des migrants ici en Sicile après des opérations de sauvetage en Méditerranée en 2015
Des migrants ici en Sicile après des opérations de sauvetage en Méditerranée en 2015 (ANTONIO MELITA / MAXPPP)