Migrants : les députés votent un crédit d'impôt pour les Français qui hébergent des réfugiés

Contre l'avis du gouvernement, les députés ont voté un crédit d'impôt de 5 € par nuit d'hébergement de réfugiés.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Les députés de la majorité font preuve de générosité, contre l'avis du gouvernement. En effet, ils ont voté mercredi 17 octobre un amendement qui instaure un crédit d'impôt pour ceux qui hébergent des réfugiés. Il est d'un montant de 5 € par nuit, dans la limite de 1 500 € par an, à condition que les migrants aient le statut légal de réfugiés. Un moyen pour les réfugiés de mieux s'imprégner de la culture française dans des maisons, au sein de familles, au lieu d'être dans des foyers d'accueil.

Ça coûterait moins cher à l'État

"Les gens hébergent pour des raisons diverses et variées, il y en a sûrement plus qui hébergeront si on leur propose 5 €", assure Anne, une retraitée qui héberge avec son mari un réfugié afghan. "Les Français qui sont d'accord pour s'engager dans une démarche de solidarité, il faut qu'il y ait une reconnaissance de cet engagement-là", explique le député LREM du Val-d'Oise Aurélien Taché. Les députés expliquent aussi que ça coûterait moins cher à l'État, qui débourse 17 € par nuit dans un centre d'accueil.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un réfugié s\'endort dans un centre d\'accueil, en Savoie, le 27 janvier 2016.
Un réfugié s'endort dans un centre d'accueil, en Savoie, le 27 janvier 2016. (ULYSSE LEFEBVRE / HANS LUCAS)