Cet article date de plus d'un an.

Migrants : ils sont plus nombreux à tenter la traversée périlleuse des Alpes

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 5 min.
Migrants : une traversée périlleuse dans les Alpes
franceinfo
Article rédigé par
M. de Chalvron, S. Guillemot, J. Cohen-Olivieri - franceinfo
France Télévisions

La crise sanitaire ne freine pas les migrants, en quête d’une vie meilleure. Dans les Alpes, les familles sont de plus en plus nombreuses à tenter une traversée périlleuse depuis l'Italie pour rejoindre la France.

La traversée des migrants pour rejoindre la France commence à la nuit tombée, à Claviere, en Italie. Un groupe descend du bus et file dans l'obscurité. La France est située à moins de 3 kilomètres, par la route. Mais les deux familles afghanes, avec trois enfants dont un petit garçon de 5 ans, vont en avoir pour cinq heures : ils marcheront à travers la montagne enneigée, dans les Alpes. Arrivés en Europe il y a trois mois et demi, ils disent avoir fui la guerre dans leur pays.

Des cols plus élevés pour éviter les contrôles


Ils ont pu récupérer des habits chauds auprès d'une association italienne. La peur de la police, de ne pas pouvoir rejoindre la France, est très vive. C'est la troisième fois que le groupe tente la traversée. Une patrouille de la Croix-Rouge italienne croise leur chemin et leur communique les numéros d'urgence à appeler en cas de besoin. "Cette année, on voit beaucoup de familles avec enfants. Pour fuir les contrôles de la police, ils tentent de passer par des cols plus élevés, utilisés normalement par des spécialistes de la montagne", explique un membre de la Croix-Rouge.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.