Migrants : Calais, une ville face à la tragédie

Publié
Calais : une ville face à la tragédie
France info
Article rédigé par
L. Feuerstein, B. Six, J. Debraux, V. Bouffartigue, A. Lepinay, L. Haffaf, S. Gurak, F. Belloutti, O. Cuinat, V. Castel - franceinfo
France Télévisions

Après la mort des 27 migrants qui tentaient de rejoindre les côtes britanniques, le Premier ministre britannique Boris Johnson intime à Paris de « reprendre tous ces migrants ».

Les Calaisiens se recueillent, en compagnie des associations humanitaires, afin de rendre hommage aux 27 victimes du naufrage d'une embarcation de réfugiés, au large de la cité du Pas-de-Calais, mercredi 24 novembre. Une veillée a été effectuée par une centaine d'habitants. Tous sont émus par le drame, mais également en colère. "C'est une horreur, on connaît ça maintenant depuis des années, ce n'est pas possible", témoigne une femme.

Deux migrants survivent au drame 

Tout s'est produit mercredi après-midi. Un pêcheur remarque des corps flotter sur l'eau. Il se rue immédiatement et lance un appel à l'aide à tous les bateaux du secteur, alors que près de 15 personnes, étaient passées par-dessus bord. Au final, 27 migrants décèdent, dont sept femmes et trois mineurs. Deux migrants survivent au drame et sont ramenés sur la terre ferme. "J'ai ramassé une femme enceinte, malheureusement, puis un petit jeune", déclare Charles Devos, de la Société nationale de sauvetage en mer, encore marqué par le drame. Une enquête a été ouverte pour comprendre les circonstances du drame.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.