Cet article date de plus de six ans.

Manque de moyens pour l'accueil des migrants à Paris

Publié
Durée de la vidéo : 1 min
Manque de moyens pour l'accueil des migrants à Paris
Manque de moyens pour l'accueil des migrants à Paris Manque de moyens pour l'accueil des migrants à Paris (FRANCEINFO)
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions

Créé en novembre après l’évacuation du camp parisien de Stalingrad, le centre de premier accueil pour migrants porte de La Chapelle ne désemplit pas, bien au contraire.

Porte de La Chapelle à Paris, le centre de premier accueil pour migrants propose 400 lits... Mais mille personnes campent autour tous les jours, dans l'attente d'une prise en charge.

Antoine Bazin, coordinateur au centre, souhaiterait en voir beaucoup d'autres se construire : "Des centres comme ça, il devrait y en avoir trois ou quatre à Paris et peut-être un peu partout en France voire en Europe. Or on en a un unique, qui est une initiative municipale, et pas une initiative d'État."

Plus de 12 000 prises en charge

Conséquence, explique-t-il, "on se retrouve avec des gens qui n'ont rien et qui attendent quinze jours, trois semaines, un mois, deux mois, avant de pouvoir rentrer dans ce dispositif." Et de poursuivre : "Ils sont à 150 mètres de la prise en charge, mais quelque part ils sont encore loin de la fin de la galère."

Depuis novembre 2016, 12 432 personnes sont passées par le centre de premier accueil pour migrants de Paris.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.