Les précédentes vagues de migrants en France

Au cours du XXe siècle, la France a accueilli plusieurs vagues de réfugiés. France 3 a visité le Musée de l'histoire de l'immigration.

FRANCE 3

La vague actuelle de migrants, venus d'Irak et de Syrie notamment, n'est pas la première à arriver sur le territoire français. A Paris, le Musée de l'histoire de l'immigration retrace les mouvements migratoires de personnes venues des quatre coins du monde.

Après la Seconde Guerre mondiale, la France, qui a besoin de main-d'œuvre pour aider à la reconstruction et à la modernisation du pays, accueille de nombreuses personnes issues de ses colonies d'Afrique, mais aussi d'Europe du Sud. En 1975, à la fin des Trente Glorieuses, les Portugais constituent le premier groupe d'étrangers, devant les Algériens : on en compte 750 000.

Des réfugiés hongrois, chiliens ou vietnamiens

Mais il y a aussi des réfugiés politiques, avec des migrants sud-américains et d'Europe de l'Est. En 1956, 10 000 Hongrois demandent l'asile à la France après le soulèvement avorté de Budapest. Entre 1975 et 1985, face aux drames des boat people, la France reçoit environ 130 000 réfugiés du Sud-Est asiatique. Et entre 1973 et 1989, plus de 10 000 Chiliens arrivent en France, fuyant la répression après le coup d'Etat du général Pinochet.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un bateau rempli de migrants, le 23 août 2015 au large de l\'Italie.
Un bateau rempli de migrants, le 23 août 2015 au large de l'Italie. (GUARDIA COSTIERA / AFP)