La Turquie ne veut pas de réfugiés venus d'Afghanistan

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
turquie afghans
FRANCEINFO
Article rédigé par
B. Mousset, D. Fuchs - franceinfo
France Télévisions

La Turquie observe avec prudence l'Afghanistan. Le pays a déjà accueilli un grand nombre d'exilés et craint une nouvelle crise migratoire.

Un mur haut de trois mètres. Un obstacle que la Turquie a commencé à ériger le long des 400 km de frontière commune avec l'Iran. C'est de là que pourrait arriver une nouvelle vague de réfugiés en provenance d'Afghanistan. Ces dernières années, près de 400 000 Afghans ont trouvé refuge en Turquie pour une vie meilleure. Autrefois accueillant, le pays se retourne désormais contre les migrants.

Slogans hostiles aux exilés

3,7 millions de Syriens qui ont fui la guerre vivent en Turquie. La plupart y ont refait leur vie, loin des camps de réfugiés. Un sujet devenu politique avec des slogans hostiles qui s'affichent sur les immeubles, comme "La frontière est notre honneur". Un changement radical qui s'est amplifié ces derniers mois. Avec l'arrivée récente des talibans en Afghanistan, l'ONU estime à 500 000 le nombre d'Afghans prêts à l'exil.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Migrants

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.