La Suède et le Danemark instaurent des contrôles aux frontières

Le Danemark a instauré des contrôles à ses frontières avec l'Allemagne, après la mise en place par la Suède de contrôles d'identité.

Le personnel de sécurité effectue des contrôles à l\'aéroport de Kastrup, près de Copenhague (Danemark), pour les voyageurs se rendant en Suède.
Le personnel de sécurité effectue des contrôles à l'aéroport de Kastrup, près de Copenhague (Danemark), pour les voyageurs se rendant en Suède. (BJORN LINDGREN / TT NEWS AGENCY / AFP)

Le Danemark a instauré des contrôles à ses frontières avec l'Allemagne pour empêcher l'entrée de réfugiés sans papiers, a annoncé le Premier ministre danois, Lars Løkke Rasmussen, lundi 4 janvier. Plus tôt dans la journée, la Suède a instauré des contrôles d'identité pour tous les voyageurs entrant sur son sol depuis le Danemark, face à l'afflux de migrants. 

Le Danemark craint que les migrants refoulés par la Suède ne restent sur son territoire 

"Nous réagissons simplement à une décision prise en Suède. Nous instaurons des contrôles provisoires mais d'une manière équilibrée, a déclaré le Premier ministre danois. Cela peut avoir de grandes conséquences pour le Danemark que d'autres pays nordiques mettent le holà à leurs frontières. Cela peut provoquer plus de demandes d'asile." Les contrôles danois ne seront pas systématiques, mais aléatoires.

La mise en place de contrôles d'identité par la Suède, qui représente une nouvelle entorse à la liberté de circulation dans l'espace Schengen, a fortement déplu au Danemark. Le pays n'a reçu que 18 000 demandes d'asile en 2015 et craint que les migrants refoulés par la Suède ne restent désormais sur son territoire.