La galère des migrants en France racontée dans "Une saison en France"

Un père et ses deux enfants demandeurs d'asile en France, c'est le point de départ du film Une saison en France. Sandrine Bonnaire y joue le rôle d'une Française prise de tendresse pour cette famille.

Voir la vidéo
France 3

Abbas est ses deux enfants viennent de Centrafrique. Ils ont quitté un pays en guerre. Les deux enfants sont scolarisés. Abbas a trouvé un travail, une amie, mais il n'a toujours pas de papiers. Le jour où la France le déclare définitivement indésirable, c'est un long cauchemar qui commence.

Sandrine Bonnaire lumineuse

L'envie de raconter cette histoire, au cinéma à partir du 31 janvier, est venue au réalisateur Mahamat Saleh Haroun lorsqu'un demandeur d'asile s'est immolé par le feu en 2014 au milieu du hall d'accueil de la cour nationale du droit d'asile.

Sandrine Bonnaire joue la femme engagée, généreuse et amoureuse : "Très honnêtement, je serais face à un réfugié qui a besoin de moi, je prendrais les mêmes risques que mon personnage parce qu'on est tous des humains". Autant de destins tragiques dans cette masse anonyme des migrants. En 2017, ils sont plus de 100 000 à avoir demandé l'asile en France.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'affiche du film Une saison en France
L'affiche du film Une saison en France (France 3)