L'Italie interdit à des migrants d'un navire italien de débarquer

Un bateau des garde-côtes italiens avec à son bord 177 migrants a été autorisé mardi 21 août à accoster en Italie après cinq jours d'attente.

France 3

Après cinq jours en mer, un navire des garde-côtes italiens a accosté mardi 21 août dans le port sicilien de Catane (Italie). À bord, 177 migrants secourus entre Malte et Lampedusa. S'il voit enfin la terre ferme, les forces de l'ordre leur interdisent de débarquer alors que tous sont épuisés par le périple. Matteo Salvini reste inflexible.

"L'Italie a fait sa part du travail"

Tant que ses voisins européens n'accueilleront pas eux aussi des migrants, le ministre de l'Intérieur n'acceptera plus de migrants sur son sol. Il en a fait une règle et menace même de les renvoyer en Libye. En juin, l'Italie avait déjà refusé d'accueillir l'Aquarius, le bateau d'une ONG et ses 630 migrants. Idem mi-août. Une nouvelle fois, le gouvernement italien campe sur ses positions, allant jusqu'à appliquer sa politique à ses propres navires.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une opération de sauvetage avait déjà secouru 545 migrants en Méditerranée, le 21 avril 2015.
Une opération de sauvetage avait déjà secouru 545 migrants en Méditerranée, le 21 avril 2015. (ALESSIO PADUANO / NURPHOTO)