Eurozapping : nouvelles élections en Espagne, la stérilisation volontaire divise le Danemark

Une équipe de France 3 revient sur les sujets d'actualité qui ont marqué les chaînes de télévision européennes ce mardi 3 mai.

Voir la vidéo
France 3

L'Espagne retourne aux urnes. Le roi vient de signer la dissolution du Parlement. Depuis les dernières élections de décembre, les différentes parties n'ont pas réussi à s'entendre pour former un nouveau gouvernement, une première. Devant l'émergence de la gauche radicale de Podemos et du nouveau centre-droit de Ciudadanos, les partis traditionnels ont perdu de leur influence. Les électeurs vont devoir trancher pour donner une direction claire au pays.

Un jihadiste allemand devant les tribunaux. Pour la première fois, un citoyen allemand comparaît pour crimes de guerre en Syrie. Ce jeune homme de 21 ans d'origine iranienne a été vu posant avec des victimes décapitées. C'était en 2014. Les clichés ont circulé sur le web et le tribunal de Francfort s'est emparé de l'affaire. L'homme risque jusqu'à 15 ans de prison.

Les Danoises peuvent se faire stériliser

Un référendum sur les quotas de migrants en Hongrie. Les milliers de réfugiés massés à la frontière inquiètent le gouvernement populiste de Viktor Orban. Opposé à la politique de quotas imposés par l'UE, il veut s'adresser directement aux citoyens. Un vote contre ses quotas donnerait au gouvernement un nouvel argument pour refuser les réfugiés.

La stérilisation volontaire fait débat au Danemark. Julie Carole Lund a 21 ans et veut se faire stériliser pour ne jamais avoir d'enfants. Depuis deux ans, une loi permet aux Danoises de prendre une telle décision à leur majorité. Sur la toile, de nombreuses femmes essaient de la dissuader. Mais elle n'en démord pas. Elle veut sa liberté. En 2015, une trentaine de Danoises entre 18 et 25 ans ont pris la même décision.

Le JT
Les autres sujets du JT