VRAI OU FAKE Désintox. Non, l'arrivée au pouvoir de Matteo Salvini et Luigi Di Maio en Italie n'a pas provoqué une vague de départs

Plus de 150 000 Italiens auraient fui l'Italie de Matteo Salvini ? C'est ce qu'a déclaré au micro de Radio Classique Guillaume Durand.

Alors que son invité Jordan Bardella, tête de liste du Rassemblement National, vantait le bilan du leader populiste italien, le journaliste Guillaume Durand l'a coupé, assurant que 160 000 Italiens avaient quitté le pays depuis l’arrivée de Matteo Salvini et Luigi Di Maio au pouvoir.

Le journaliste se réfère à une publication de février de l'institut statistique italien, Istat, qui diagnostique une baisse de la population italienne en 2018. Parmi les raisons de cette érosion : un nombre de naissance d'une faiblesse record, largement inférieur au nombre des décès, mais aussi un nombre important de départs vers l'étranger. Effectivement, 160 000 personnes, dont 40 000 étrangers, ont quitté le pays en 2018.

Ce qui ne peut toutefois être entièrement imputé au duo Luigi Di Maio et Matteo Salvini, puisque ces derniers ont pris le pouvoir en juin. Mais surtout, cette vague de départs ne date pas de l'arrivée au pouvoir du duo populiste. L'Italie connaît en effet une brutale augmentation de son émigration depuis 2010, et le niveau des départs en 2016 et 2017 était déjà très proche des chiffres de 2018, au delà des 150 000 chaque année. En 2017, un rapport d'Istat montrait déjà que les Italiens le plus souvent très diplômés quittaient en général leur patrie pour le Royaume-Uni, l'Allemagne, la Suisse ou la France... 

Il est donc un peu malhonnête de suggérer, que l'arrivée au pouvoir de Matteo Salvini a déclenché un mouvement de fuite des Italiens.

Retrouvez Désintox du lundi au jeudi, dans l'émission 28 Minutes sur Arte, présentée par Elisabeth Quin.
Sur Facebook : https://www.facebook.com/DesintoxLiberation/
Sur YouTube : https://www.youtube.com/user/28minutesARTE
Sur Twitter : https://twitter.com/libedesintox
Sur Instagram : https://www.instagram.com/artedesintox/
Sur le site d'Arte : http://28minutes.arte.tv/

Non, l\'arrivée au pouvoir de Matteo Salvini et Luigi Di Maio en Italie n\'a pas provoqué une vague de départs
Non, l'arrivée au pouvoir de Matteo Salvini et Luigi Di Maio en Italie n'a pas provoqué une vague de départs (ARTE/LIBÉRATION/2P2L)