Des frégates pour lutter contre les passeurs

Pour empêcher l'arrivée clandestine de migrants grâce à des réseaux de passeurs, des marins français sont en mer. Reportage sur France 2.

France 2

Sur leurs frégates en Méditerranée, ces marins français n'ont qu'un objectif : arrêter et démanteler des réseaux de passeurs. A pleine vitesse, la frégate Courbet accueille 196 marins et un hélicoptère prêt à décoller à n'importe quel moment vers les côtes libyennes. À quatre heures du matin, un commando tâche de repérer les embarcations de passeurs grâce à un hors bords très rapide. La discrétion est essentielle pour repérer les bateaux suspects.

Inspection des embarcations

Trois embarcations intéressent particulièrement les marins. Dès le lever du jour, l'hélicoptère survole une embarcation de migrants. Si la marine italienne prend en charge les populations, les bateaux eux ont pris la fuite. Direction les eaux territoriales libyennes. Les militaires français cherchent à en savoir plus en montant sur l'embarcation. Le bateau n'aurait jamais pu rejoindre les côtes italiennes. Les hommes rentrent avec peu de preuves contre les passeurs mais ils comptent bien poursuivre leur mission.

Le JT
Les autres sujets du JT
Certains voguent sur des bateaux de pêche, d\'autres des bateaux pneumatiques comme sur cette côte de l\'ile de Lesbos. Les Syrians embarqués ont traversé la mer Egée depuis la Turquie le 22 août 2015. Pourtant les autorités turques ont retenu 435 migrants et réfugiés syriens ainsi que trois personnes suspectées d\'être des passeurs avant de laisser l\'embarcation faire cap vers l\'Union européenne. 
Certains voguent sur des bateaux de pêche, d'autres des bateaux pneumatiques comme sur cette côte de l'ile de Lesbos. Les Syrians embarqués ont traversé la mer Egée depuis la Turquie le 22 août 2015. Pourtant les autorités turques ont retenu 435 migrants et réfugiés syriens ainsi que trois personnes suspectées d'être des passeurs avant de laisser l'embarcation faire cap vers l'Union européenne.  (ACHILLEAS ZAVALLIS / AFP)