Crise des migrants : à Calais, une centaine de personnes réunis sur un parking pour une messe de Noël célébrée par l'évêque d'Arras

Ces "moyens pauvres", "ce sont les conditions réelles dans lesquelles vivent ces gens", a commenté le prêtre Philippe Demeestere, à l'origine de cette cérémonie.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une centaine de personnes à Calais (Pas-de-Calais), le 24 décembre 2021. (SAMEER AL-DOUMY / AFP)

Par une température d'un peu moins de 10°C, ils se sont rassemblés autour d'une tonnelle, où un autel était sommairement dressé sur une table d'appoint. Une centaine de personnes, dont 25 migrants, des associatifs et des Calaisiens venus en soutien, ont assisté vendredi 24 décembre à une messe de Noël célébrée par l'évêque d'Arras, sur un parking proche d'une zone de campement à Calais"La situation est tellement précaire pour ces gens-là que je préfère être avec eux", a expliqué à l'AFP Olivier Leborgne.

Cette "météo pourrie", ces "moyens pauvres", "ce sont les conditions réelles dans lesquelles vivent ces gens", a commenté le prêtre Philippe Demeestere, à l'origine de cette cérémonie. C'est lui qui avait fait une grève de la faim pendant 25 jours en octobre et en novembre, pour dénoncer les traitements "inhumains" infligés aux migrants sur le littoral du Nord et du Pas-de-Calais, point de départ des traversées vers l'Angleterre.

Vendredi soir, les migrants présents étaient essentiellement des Erythréens de confession chrétienne orthodoxe, habitués à camper à proximité de ce terrain vague à l'est de Calais, où des associations distribuent quotidiennement des repas. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Migrants

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.