Les migrants persona non grata en Italie

L'Italie a refusé d'accueillir des migrants de « l'Aquarius ». Le gouvernement italien impose sa loi aux autres.

Voir la vidéo
France 3

Les migrants qui ont trouvé refuge à bord de l'Aquarius accosteront sur l'île de Malte et non pas en Italie. Pour le gouvernement nationaliste italien, c'est la preuve que sa politique de fermeté obtient des résultats. Le nombre de migrants accueillis en Italie a chuté : 7 000 cet été contre 43 000 à l'été 2017.

Salvini aux anges

Le ministre de l'Intérieur Matteo Salvini se félicite aussi de l'obtention d'un nouveau plan contre l'immigration clandestine. Il prévoit que toute personne étrangère condamnée pour un délit sera expulsée.

Enfin, l'Italie fait remarquer que la France n'a pas davantage accepté l'Aquarius et que Paris a été contraint de négocier avec d'autres pays la répartition des migrants. Une politique dont le gouvernement italien a répété mardi 25 septembre qu'il ne voulait pas en entendre parler.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le ministre de l\'Intéreur italien Matteo Salvini lors d\'une conférence de presse à Rome, le 25 juin 2018.
Le ministre de l'Intéreur italien Matteo Salvini lors d'une conférence de presse à Rome, le 25 juin 2018. (TIZIANA FABI / AFP)