"Aquarius" : "Tout le monde ressent une grande fatigue", selon une volontaire de SOS Méditerranée à bord du navire

C'est ce qu'a déclaré Julie Mélichar à franceinfo, samedi, à la veille de l'arrivée du bateau à Valence (Espagne).

Des personnes à bord de l\'\"Aquarius\", le 14 juin 2018, qui est en route vers Valence (Espagne).
Des personnes à bord de l'"Aquarius", le 14 juin 2018, qui est en route vers Valence (Espagne). (MEDECINS SANS FRONTIERES / AFP)

L'Aquarius doit accoster à Valence (Espagne), dimanche 17 juin. Une arrivée que l'équipage et les migrants à bord attendent avec impatience. "Tout le monde ressent une grande fatigue. Cela fait maintenant plus d'une semaine que les rescapés ont quitté les côtes de la Libye", a déclaré à franceinfo, samedi, Julie Mélichar, une volontaire de SOS Méditerranée à bord du navire. Elle évoque pour les migrants "un besoin d'arriver au plus vite et de trouver un endroit sûr où ils pourront se reposer de toutes les horreurs qu'ils ont vécues".

Une mer agitée

D'autant que les conditions de navigation ne sont pas de tout repos. "Hier soir, la mer était à nouveau très agitée avec des vagues jusqu'à trois mètres de haut et de très forts vents, explique Julie Mélichar. Nous avons demandé à toutes les personnes qui dormaient normalement sur le pont de rentrer à l'intérieur pour s'assurer que tout le monde soit en sécurité pendant la nuit. Elles ont donc dormi entassées et couchées sur le sol." 

Pour patienter, parfois, les personnes à bord chantent et prient. "I need a miracle in my life" ("J'ai besoin d'un miracle dans ma vie"), a notamment chanté une femme.

"C'était un moment d'émotion qui montre la résilience de ces personnes malgré tout ce qu'elles sont en train de vivre, tout ce qu'elles ont vécu ces derniers mois", estime Julie Mélichar.