Alpes-Maritimes: un contrôle d'identité trop musclé à Menton ?

Des CRS ont contrôlé une famille dans un train à Menton (Alpes-Maritimes) en provenance d'Italie en février dernier. Une vidéo rend compte de l'intervention des forces de l'ordre, et interroge sur leur juste usage de la force.

Voir la vidéo
franceinfo

Le 16 février 2017, gare de Menton (Alpes-Maritimes). Dans une vidéo filmée au téléphone portable, un contrôle de police dans un train qui franchit la frontière française depuis l'Italie. Des CRS contrôlent un homme, il refuse de descendre. Le contrôle d'identité tourne à l'incident. L'homme est avec ses deux enfants, dont un en bas âge, et sa femme, enceinte. Cette dernière fait un malaise, et sera portée sur le quai.

Intervention violente ou juste usage de la force ?

"On allait faire un reportage à Vintimille sur le travail des associations qui viennent en aide aux migrants, expliquent Philémon, Ulysse et Gaspard, étudiants en journalisme et auteurs de la vidéo. Au retour on a pris le train pour rentrer (...) et ils (les CRS) ont commencé à circuler en ne s'arrêtant qu'auprès de cette famille, qui était la seule famille un peu noire du train. Ils ont demandé s'ils avaient des papiers, ils n'en avaient pas". Et de poursuivre : "(L'homme) avait un ticket de train mais pas de papiers, et là c'était vraiment un contrôle de papiers donc 'si vous n'en avez pas vous sortez du train'". Alors intervention violente ou juste usage de la force ? Le préfet des Alpes-Maritimes, lui, soutient ses hommes. En 2017, 49 000 migrants ont été interpellés à la frontière française et renvoyés en Italie.

menton migrant interpellé
menton migrant interpellé (franceinfo)