À Cergy, 96 réfugiés ont obtenu le droit d'asile

Accueillis, il y a trois semaines dans la ville de Cergy, ces réfugiés ont désormais le droit de rester en France.

FRANCE 3

Trois semaines après leur arrivée à Cergy (Val-d'Oise), c'est la délivrance pour 96 réfugiés. Ils ont enfin reçu le sésame pour un nouveau départ, un récépissé qui accorde enfin le droit de vivre et de travailler en France. "C'est une nouvelle vie, je suis tellement content pour ma famille et moi", explique Ali al-Abedi. Ce mercredi matin, l'Office des réfugiés (OFPRA) a pris ses quartiers à la base de Cergy. Il y a un peu d'attente, mais les 96 réfugiés syriens et irakiens accueillis ici depuis trois semaines ont obtenu le document porteur d'espoir.

Instruction rapide

Pour Heba Armanazi et son amie, toutes les deux étudiantes, la première étape fut Munich, mais elles se sont laissées convaincre de venir en France et elles ne les regrettent pas. "On ne sait pas encore où on va habiter. Ils essaient de nous obtenir des logements proches de l'université. Jusqu'ici, ils ont tenu leurs promesses, dès le premier mois on a eu nos papiers, j'espère que le reste va suivre", explique Heba Armanazi. En deux semaines seulement, les demandes d'asile ont été instruites, d'habitude il faut en moyenne un an et demi. Si ces migrants sont désormais officiellement des réfugiés, leur parcours d'intégration ne fait que commencer.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des réfugiés irakiens et syriens sont enregistrés par des membres du Secours populaire à leur arrivée dans un centre de Cergy-Pontoise (Val-d\'Oise), le 9 septembre 2015.
Des réfugiés irakiens et syriens sont enregistrés par des membres du Secours populaire à leur arrivée dans un centre de Cergy-Pontoise (Val-d'Oise), le 9 septembre 2015. ( JACKY NAEGELEN / REUTERS)