Menace terroriste : la justice suisse confirme l'arrestation de deux Syriens à Genève

Deux hommes d'origine syrienne ont été interpellés vendredi soir en Suisse, à Genève. Les enquêteurs ont trouvé des traces d'explosifs dans leur voiture. La justice suisse l'a confirmé samedi. Genève est en alerte renforcée depuis mercredi en raison d'une menace djihadiste.

(Deux Syriens arrêtés à Genève, traces d'explosif dans leur voiture © Maxppp)

Depuis mercredi, la région de Genève est sous tension, même si la vie quotidienne n'a pas été très perturbée pour les habitants. Le ton va sans doute changer après l'interpellation vendredi soir de deux hommes d'origine syrienne. Ils auraient transporté des explosifs dans leur voiture, les policiers ayant retrouvé des traces d'explosif dans le coffre. 

Les deux suspects se trouvaient à proximité de la frontière française. On ne sait pas encore s'ils font partie des quatre personnes recherchées, dont les photos ont été diffusées par les médias suisses. Ces suspects seraient liés au groupe Etat islamique. 

Dans un communiqué publié ce samedi, la justice suisse explique que l'enquête péname est ouverte pour "soupçons de fabriquer, dissimuler et transporter des explosifs ou des gaz toxiques ainsi que pour soupçons de violation de l’article 2 de la Loi fédérale interdisant les groupes 'Al-Qaïda' et 'Etat islamique' et les organisations apparentées".

Le niveau d'alerte a été élevé au niveau 3 sur 5 par la police et de nombreux policiers en arme ont été déployés sur les points sensibles de Genève.