Belgique : trois hommes inculpés de "tentative d'assassinat dans un contexte terroriste"

Placés en détention provisoire, ils ont inculpés à la suite d'une vague de perquisitions menées dans seize communes belges.

Des soldats belges prennent position avant un Conseil national de sécurité à Bruxelles (Belgique) le 18 juin 2016.
Des soldats belges prennent position avant un Conseil national de sécurité à Bruxelles (Belgique) le 18 juin 2016. (FRANCOIS LENOIR / REUTERS)

Trois hommes ont été inculpés de "tentative d'assassinat dans un contexte terroriste" et de "participation aux activités d'un groupe terroriste", à la suite de la vague de perquisitions menées dans la nuit du vendredi 17 au samedi 18 juin en Belgique, indique le parquet fédéral belge. Ils ont été placés en détention provisoire.

Tous de nationalité belge, Samir C., né le 13 janvier 1989, Moustapha B., né le 4 mars 1976 et Jawad B., né le 3 mars 1987, faisaient partie des 12 personnes interpellées lors de ces opérations.

Neuf autres personnes relâchées

Selon le correspondant de France 2 à Bruxelles, ces trois hommes feraient partie de l'entourage de Najim Laachraoui, l'un des deux kamikazes de l'aéroport de Bruxelles, identifié par quatre anciens otages français comme l'un de leurs geôliers en Syrie. 

Les neuf autres personnes placées en garde à vue ont été remises en liberté après avoir été entendues, précise le parquet. Les perquisitions ont été menées dans seize communes, notamment dans l'agglomération de Bruxelles et à Liège. Au cours de cette opération, 152 box de garage ont été perquisitionnés.